Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 12:22

Un événement sous-médiatisé

 

 

 

La Guadeloupe est actuellement en état de « blocage », et ce depuis 10 jours (début de la grève générale le mardi 20 janvier). Cet appel à la grève générale a été lancé par le collectif : "Liyannaj Kont pwofitasyon" (« LKP », "collectif contre l'exploitation outrancière"), constitué d’une cinquantaine de syndicats, partis politiques et autres associations identitaires. Le mot d’ordre est la baisse immédiate des prix des produits de première nécessité, des carburants, des impôts et taxes et une augmentation des salaires (il y a 146 revendications).

Les 3 premiers jours, des entreprises et des écoles, ont été fermées. Il n’y avait plus d’électricité, plus d’eau et des routes ont été bloquées. Des hôpitaux ont également été bloqués (ne laissant rentrer aucun administratif). Au quatrième jour de grève, le mouvement s’est durcit et a paralysé l'ensemble des activités économiques du département . Rien que la première semaine aurait coûtée 130 millions d’Euros.

 Parallèlement, les gérants des stations services ont fermé 115 stations pour exiger l’interdiction de toute nouvelle implantation de compagnies de distribution de carburant et la limitation du nombre de stations ; ce qui entraîne une pénurie de carburant. Des barricades de gravats, détritus, pneus ont été érigées.

Toutes les propositions de négociation locales ont été rejetées par le collectif à l’origine de la grève, qui accuse les services publics de jouer le « pourrissement ». Quelques jours après le début du mouvement, des négociations radiotélévisées s'étaient ouvertes entre le LKP, le patronat, l'Etat et les élus. Les négociations difficiles entre le préfet et le secrétaire chargé à l’Outre-mer a contribué à renforcer le mouvement de grève générale.

Le 30 Janvier, 18 000 personnes ont manifesté, la ville n'avait jamais connu de défilé d'une telle ampleur !

Le préfet réclame maintenant que les stations-services rouvrent, le lundi 2 Février. Alors qu’aucune proposition concrète n’a débouché sur un accord…

Pourquoi ce mouvement n’est pas médiatisé (rappelons que la Guadeloupe fait partie de la France) ?

 Quand allons nous suivre ce mouvement ??

TOUS les médiats seraient-ils bâillonnés ?

Partager cet article

Repost 0
Published by CoordLyon - Coordination Lycéenne Lyonnaise - dans Info sur la France
commenter cet article

commentaires

azraël 05/02/2009 13:29

et le "Canard " ?

bast 04/02/2009 15:49

"TOUS les médiats seraient-ils bâillonnés ?"

Évidemment il suffit de regarder les infos ou les journaux, ont nous montre que des truc qui arrange l'état ou qui le dérange peut.